lundi 2 septembre 2019

Papillons de nuit

Jadis, les hétérocères désignaient les « papillons de nuit » par opposition à l'ancien sous-ordre des rhopalocères définissant les « papillons de jour ». Cette expression obsolète désignait dans le langage commun les papillons actifs entre le crépuscule et l'aube. Or de nombreux hétérocères volent de jour, parfois même exclusivement. De ce fait la distinction entre papillons de jour (rhopalocères) et de nuit (hétérocères) ne correspond donc plus à la réalité scientifique actuelle. Cependant par commodité, elle reste encore très usitée.

Les hétérocères représentent une large majorité de l'ensemble de l'ordre des lépidoptères (papillons) et regroupent plusieurs dizaines de familles. Parmi les plus connues, on peut citer les sphinx (Sphingidae), les zygènes (Zygaenidae), les écailles (Arctiidae), les noctuelles (Noctuidae), les géomètres (Geometridae) ou encore les pyrales (Pyralidae) et les tordeuses (Tortricidae).

Les papillons de nuit (35) présentés ici ont été photographiés dans le quartier de la Coudoulière à Six-fours-les-plages... pendant la journée !

Famille des Geometridae

1) l'acidalie naine
Connue aussi sous le nom de Dosithée naine, c'est un petit papillon mesurant environ 15 mm d'envergure. Ses ailes grisâtres, tachetées de brun, sont frangées et picotées de points sombres. Son abdomen est annelé.

Idaea inquinata

2) l'acidalie picotée
Appelée aussi Frange picotée, l'Acidalie picotée est un papillon avec des ailes frangées et picotées de points noirs. Ces ailes sont blanchâtres avec des bandes de coloration plus soutenues. La chenille se nourrit de diverses herbacées.

Scopula marginepunctata

3) l'acidalie séparée
C'est un papillon d'une envergure d'environ 20 mm et de couleur beige à brunâtre. Chaque aile est marquée d'un point noir. Celles-ci sont frangées et picotées de petits points noirs. La chenille de ce petit phalène vit sur les herbacées.

Idaea distinctaria

4) l'acidalie sobre
C'est un papillon d'environ 16 mm d'envergure, de couleur blanchâtre avec un point noir sur chaque aile.

Idaea straminata

5) l'aspilate ochracée
Ce papillon d'environ 25 mm d'envergure, vole le jour et affectionne les coteaux du littoral chauds et secs. C'est une espèce bivoltine, voire trivoltine dans nos régions. L'apex est marqué d'un point grisâtre. Le dessus des ailes présente des dessins en forme de zig-zags et l'intérieur de petites taches grises. Les pattes sont blanchâtres. Le mâle se différencie de la femelle par des antennes plumeuses.

Aspitates ochrearia

6) l'impolie
Appelée également Acidalie détournée, c'est un papillon d'environ 30 mm d'envergure. Autre nom donné par les Anglais : "ruban ondulé" à cause de la bande la plus grande, plus ou moins foncée, partant d'une extrémité à l'autre de ses ailes frangées, picotées de points noirs.

Idaea aversata

7) la vieillie
La Vieillie, aussi appelée la Voisine, est un papillon d'une envergure de 20 mm. Ses ailes d'un blanc grisâtre sont frangées et picotées de points noirs. La chenille de ce petit phalène vit sur les silènes, mais aussi sur les pommiers, les chèvrefeuilles, les plantains ou les orties.

Idaea seriata

8) la phalène anglaise
Appelée aussi Corythée anglaise, elle a une envergure d'environ 25 mm. Vu de dessus son corps est de couleur grisâtre avec des marques noires et rousses. Ailes repliées, on y distingue un point noir. Quant à ses pattes, elles sont tigrées.

Thera britannica

9) la phalène honorée
C'est un papillon d'environ 30 mm d'envergure. Vu de dessus son corps est de couleur grisâtre à brunâtre. Le thorax est recouvert de longues soies plus claires. Les ailes sont traversées d'une ligne blanche plus ou moins soulignée de noir. Les ailes antérieures, barrées d'une ligne plus discrète, sont en outre marquées d'un point noir qui permet de les différencier des autres Campaea. Cette phalène vole au crépuscule et est attirée par la lumière. C'est une espèce bivoltine qu'on rencontre surtout dans le midi. Sa chenille se nourrit sur les chênes et les bouleaux.

Campaea honoraria

10) la phalène ochreuse
C'est un papillon de couleur ocre d'environ 20 mm d'envergure, qui vole le jour et affectionne les coteaux du littoral chauds et secs. Le dessus des ailes présente des dessins en forme de zig-zags. Les pattes sont ausi de couleur ocre. Le mâle se différencie de la femelle par des antennes plumeuses. Leur chenille qui est polyphage se nourrit de feuilles sèches ou de pétales de nombreuses plantes.

Idaea ochrata

11) la phalène de l'olivier
Appelée aussi Fausse eupithécie, c'est une phalène d'environ 20 mm d'envergure, de couleur brunâtre avec des formes géométriques blanchâtres et noirâtres, en forme d'éventail en partant du thorax vers le bas des ailes. Sa chenille se nourrit de nombreux végétaux et en particulier des bourgeons d'olivier dans les régions méditerranéennes.

Gymnoscelis rufifasciata

12) la phalène ondée
Appelée aussi l'Incertaine, cette phalène d'environ 30 mm d'envergure, est de couleur blanche avec des taches noires sur le dos, au début et sur le rebord des ailes antérieures au feston picoté. Elle vole au crépuscule et est attirée par la lumière. C'est une espèce bivoltine et même trivoltine selon les régions. Sa chenille se nourrit sur les crucifères.

Xanthorhoe fluctuata

13) la phalène sacrée
Appelé aussi vestale, c'est un papillon d'environ 25 mm d'envergure. Vu de dessus son corps est de couleur beige avec un chevron rose allant jusqu'à l'apex des ailes antérieures. Le thorax est recouvert de longues soies beiges. A ne pas confondre avec la phalène consacrée (Casilda consecraria) qui possède un point blanc sur chaque aile antérieure.

Rhodometra sacraria

Famille des Noctuidae

1) l'armigère
Connue sous le nom de noctuelle de la tomate, c'est un papillon ravageur polyphage. Ses ailes supérieures sont de couleur beige avec des colorations brunes, moins soutenues que chez la peltigère,
sa cousine, malgré la série de points blancs pouvant être présents chez les deux espèces. Les ailes inférieures frangées de blanc sont soulignées d'une large bande gris bleuté marquée de deux taches blanches et sont ornées d'une petite tache réniforme. Son corps de couleur crème est velu et ses yeux sont verts.

Helicoverpa armigera

2) le Collier blanc
Egalement appelé Noctuelle maculée, c'est un papillon de nuit qui est actif le jour. C'est une espèce bivoltine qui a disparu du nord de la France. Le thorax ainsi que l'avant de ses ailes antérieures est blanc grisâtre avec quelques trainées grises. Ces ailes présentent une large bande médiane brun foncé et vert olive, soulignée de noir, plus étendue au centre et arrondie vers l'avant. Elles sont marquées d'une tache blanche vers le bord externe et d'un point noir vers l'apex. Ses pattes sont bicolores, alternant des anneaux bruns et blancs.

Acontia lucida

3) la déplacée
Ce papillon d'environ 70 mm d'envergure est de couleur brune. Au repos, les ailes supérieures recouvrent celles inférieures, de couleur rouge orangée visibles seulement pendant le vol. Yeux bruns, pattes bicolores brunes et blanches, ventre blanc. Espèce univoltine, l'imago vole de juillet à octobre. La chenille affectionne les saules et les peupliers.

Catocala elocata

4) la noctuelle didyme
Connue aussi sous le nom de Mesapamea secalella, c'est un papillon nocturne dont la chenille se nourrit de graminées. Cette espèce, commune en France, peut être confondue avec Mesapamea secalis connue sous le nom de Hiéroglyphe. Cependant elle ne peut être identifiable avec certitude que par dissection des génitalias ! Cette noctuelle, dont l'envergure est de 40 mm, a des ailes antérieures brunes festonnées portant des dessins et des tâches sombres. Les ailes postérieures sont blanchâtres.

Mesapamea didyma

5) la noctuelle dysodée
Appelée aussi noctuelle des renoncules, ce papillon, dont l'envergure est de 30 à 35 mm, a des ailes alternant le blanc et le gris foncé et formant des dessins contrastés ornés de taches orangées. Son ventre est clair, ses pattes sont bicolores, alternant le blanc et le noir, et ses yeux sont bruns. On remarquera une touffe de soies au dessus et derrière la tête. La noctuelle dysodée vit dans les bois et buissons, et se nourrit des fleurs et graines de laitues.

Hecatera dysodea

6) la noctuelle gamma
C'est un papillon qui vit en Europe jusqu'à la Finlande et l'Islande, en Asie et en Afrique du Nord. Ses ailes antérieures sont de couleur jaune brunâtre avec, au centre, une tache blanche rappelant la lettre grecque gamma, d'où le nom vernaculaire gamma attribué à cet insecte. Quant à ses ailes postérieures, elles sont d'un brun clair enfumé sur le pourtour. Malgré que ce soit un papillon nocturne, on le voit toutefois butiner les fleurs pendant le jour.

Autographa gamma

7) la noctuelle des moissons
Appelée aussi moissonneuse, c'est un papillon nocturne dont la chenille est un ravageur très polyphage, se nourrissant sur un grand nombre de plantes cultivées telles les betteraves sucrières, les céréales, les pommes de terre et de nombreuses plantes sauvages. Cette espèce, commune en Europe, se rencontre aussi en Asie et en Afrique. Cette noctuelle, dont l'envergure est de 40 mm, a des ailes antérieures gris brun portant des dessins plus clairs bordés de noir. Les ailes postérieures sont blanches chez le mâle, et grises chez la femelle.

Agrotis segetum

8) la triphène fiancée
Connu aussi sous le nom de fiancée ou de hibou, ce papillon de nuit d'environ 30 mm est de couleur rousse, pouvant varier du brun clair au brun foncé. Au repos, les ailes supérieures sont croisées à plat au-dessus de l'abdomen, cachant des ailes inférieures orangées visibles seulement pendant le vol.

Noctua pronuba

Famille des Pyralidae

1) la clédéobie brunâtre
Appelé aussi petit tiangulaire, ce petit papillon d'environ 12 mm se rencontre dans le sud de l'Europe et en Afrique du Nord. Vu de dessus, ce pyrale est reconnaissable à ses deux tâches rondes noires et aux deux triangles noirs qui se découpent sur ses ailes d'un brun jaunâtre. Ses pattes garnies d'éperons sont jaunâtres.

Stemmatophora brunnealis

2) la pyrale de la farine
C'est un papillon de nuit, de couleur brune, mesure environ 18 à 30 mm. Il se nourrit de céréales entreposées (d'où son nom) et de matières organiques. La femelle replie son abdomen pour attirer les mâles.

Pyralis farinalis

3) la pyrale ferrugineuse
Appelée aussi botys ferrugineux ou pyrale rouillée, ce papillon d'environ 20 à 24 mm d'envergure est de couleur rouille marquée de taches et de dessins brunâtres. Les ailes frangées sont picotées de points bruns. C'est un papillon migrateur qui vole dès le crépuscule et dont la chenille se nourrit de diverses plantes basses.

Udea ferrugalis

4) la pyrale de la luzerne
C'est un petit papillon de nuit migrateur, élancé, qui mesure environ 14 à 16 mm, de coloration pouvant aller du beige au brun. Ses ailes festonnées sont ornées de deux grosses taches orbiculaires accolées et de trois points sombres sur leur rebord, mais elles peuvent ne pas être bien distinctes, à l'instar des soies grisâtres au dessus du thorax. Sa chenille se nourrit de trèfle et de luzerne, d'où son nom vernaculaire.

Nomophila noctuella

5) la pyrale de la betterave
C'est un papillon aux couleurs beiges et brunes. L'abdomen est cerclé de bandes blanches. Ses ailes aux bords festonnés sont marquées d'une bande blanche irrégulière et de taches de même couleur. On le rencontre dans le monde entier, et surtout dans les tropiques. Sa chenille se nourrit d'épinards, de betteraves, de coton, de maïs et de soja.

Spoladea recurvalis

Famille des Tortricidae

1) Le clepsis unicolore
Ce petit papillon de nuit est un ravageur phytophage faisant partie de la famille des tortricoïdes ou tordeuses. Ses ailes sont de couleur brune tirant vers le roux.

Clepsis unicolorana

2) la grapholite à lunule
C'est un petit papillon d'environ 12 à 16 mm d'envergure de la famille des Tortricidae. Ses ailes antérieures sont brunes avec une tache blanche, arrondie vers l'apex, formant un croissant de lune (ou lunule) quand les ailes sont réunies au repos.

Grapholita lunulana

3) la tordeuse du chêne (Archips xylosteana)
C'est un mini-papillon mesurant environ 11 mm, dont la chenille se nourrit des feuilles de chêne. Ses ailes sont brunes avec des variations claires et foncées portant une tache blanchâtre en bordure. Petite touffe de soies sur le dos.

Archips xylosteana

4) la tordeuse du figuier
C'est elle aussi un micro-lépidoptère appelé Teigne du figuier ou Xylopode du figuier car sa chenille se nourrit des feuilles de figuier. Ses ailes sont brunes orangées avec des dessins blanchâtres en zig-zag cachant un abdomen large de couleur brunâtre. Ses pattes veloutées sont blanches cerclées de noir au niveau des antérieures. Ses longues antennes sont bicolores, noires et blanches et ses yeux sont gris.

Choreutis nemorana

Familles des Arctiidae et des Eribidaea

1) l'écaille du myosotis
Appelée aussi la gentille, c'est une noctuelle de la famille des Arctiidae d'environ 30 à 40 mm d'envergure. C'est un papillon de nuit qui se rencontre sur les pourtours méditerranéens. Vu de dessus son corps est de couleur blanche, parsemé de dessins géométriques rouges et noirs sur les ailes et oranges et noirs sur le thorax.

Utetheisa pulchella

2) l'écaille pudique
Appelée aussi écaille tesselée, c'est une noctuelle de la famille des Arctiidae d'environ 35 à 40 mm d'envergure. Comme d'autres espèces du genre Cymbalophora (porteurs de cymbales), les mâles sont capables d'émettre en vol des chuintements à partir de leurs ailes. C'est un papillon de nuit qui se rencontre sur les pourtours méditerranéens. Vu de dessus son corps est de couleur blanchâtre parsemé de dessins géométriques d'un brun foncé.

Cymbalophora pudica

3) l'écaille striée
Connu sous le nom d'Ecaille striée, ce papillon de la famille des Eribidaea a une envergure de 30 à 35 mm. Les ailes antérieures sont généralement jaunes ou jaune clair, avec une bande longitudinale étroite, brun foncé chez les mâles. Chez les femelles, les stries peuvent manquer ou se restreindre aux parties externes. Leurs ailes postérieures sont également jaunes, mais elles sont plus foncées et plus larges que les ailes antérieures et présentent un bord brun foncé. Les antennes des mâles sont pennées.

Spiris striata

Famille des Sphingidae

1) le sphinx du liseron
Le sphinx du liseron ou sphinx à cornes de boeuf est un grand papillon de nuit dont l'envergure varie de 80 à 120 mm. Cet insecte butineur est doté d'une trompe démesurée dont la taille est plus grande que le corps, ce qui lui permet de prélever le nectar au fond des corolles sans jamais se poser. C'est un puissant volateur capable d'atteindre des pointes de 100 km/h ou de maintenir une vitesse de croisière de l'ordre de 50km/h lors des migrations. Ses plantes hôtes sont les liserons des champs et des haies sur lesquelles les chenilles se développeront. Ses ailes antérieures sont d'un gris brunâtre orné de motifs complexes à base de stries longitudinales et de taches, et ses postérieures marquées de bandes transversales sombres. Sur le dessus de son thorax, certains pourront y voir une tête d'âne gris...

Agrius convolvuli

Famille des Zygaenidae

1) la zygène de la filipendule
Appelé aussi Zygène spirée, c'est un papillon de nuit qui paradoxalement est actif pendant le jour. Les ailes antérieures sont noires avec des reflets bleus et comportent six points rouges. Celles postérieures sont rouges frangées de noir. Les antennes sont terminées en massue, comme c'est le cas pour toutes les zygènes.

Zygaena filipendulae

Voilà, la visite est terminée. Pour en savoir plus sur les papillons de nuit et sur les lépidoptères en général, vous pouvez consulter la page des papillons sur le site Internet " Insectes de Coudoulière" en cliquant sur le lien proposé.

Mais avant de quitter cette page, n'oubliez pas d'y laisser un commentaire.

Photos : RHP Collection.