jeudi 28 novembre 2019

Embellissements floraux

Embellissements floraux au domaine de la Coudoulière

Article réalisé par Christiane BREGEOT

Après cette belle réalisation à l’entrée du domaine de la Coudoulière, l’embellissement se poursuit dans différents endroits.

L’entrée du domaine de la Coudoulière
Enrochements et massifs floraux
Plantes ornementales à l'entrée du domaine

Aux Morières, près du pont en bois, les jardiniers ont procédé à l’arrachage des mauvaises herbes, et ont équilibré la terre, les fleurs retenues se plairont dans cet espace.

Une bâche de paillage a été installée avant la plantation, protégeant cet aménagement  des dégâts causés par le développement racinaire, l’érosion et le ravinement.

Cette toile conserve aussi le maximum d’humidité dans le sol, ce qui permet de réduire les arrosages des plantations.

Un duo gagnant avec du gravier répandu sur la bâche. L’association  des deux remplit les fonctions : la séparation des matériaux et le désherbage. On obtient rapidement un résultat esthétique avec cette
combinaison.

Plantations près du petit pont des Nouvelles Morières
Aménagement floral au giratoire des Nouvelles Morières

Des Véroniques, Sauges, Lavandes, Lantanas, Euryops, Violettes, ces fleurs aux multiples facettes,  ont trouvé  leur place et ne demandent qu’un peu de soleil pour s’épanouir sous un climat doux.

Les idées ne manquent pas, et en harmonie avec la nature,  il existe plusieurs façons d’utiliser des rondins de bois, pour apporter une autre décoration plus originale dans cette entrée d’immeuble au Luberon.

Herbes de Provence et décors en rondins de bois
Massifs de fleurs délimités par des rondins de bois

Vous découvrirez des Strelitzias (oiseaux de paradis) somptueusement colorées rappelant la forme d’un volatile,  parmi les belles plantes installées en bas de l’escalier de la place des Alpilles, menant à Vacanciel.

Tapissage de graviers bicolores pour ce mandarinier entouré de marguerites jaunes et d'oiseaux de paradis
Gros graviers blancs concassés et massifs floraux sur l'avenue des Platanes

Et Christiane BREGEOT de conclure cet article avec cette citation de Henri MATISSE :

Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir (Henri Matisse)

Photos : RHP Collection