lundi 28 août 2017

Nuisances apportées par le parking provisoire

Le 16 juin 2017, sur la partie haute de la parcelle AV 1102, un camion-benne vint déverser son chargement composé de terre et de graviers. Un bulldozer étala ce tout-venant sur une quarantaine de mètres après la descente en enrobés, puis un petit rouleau compresseur vint damer le tout. Ce travail de remise à niveau de cette portion de route étant terminé, personnel et engins quittèrent les lieux.

Remise à niveau du chemin de terre
Grosse déception quand on sait que quelques jours plus tôt, un conseiller syndical de la copropriété les Jardins d'Azur CDE jouxtant la parcelle, avait été reçu par Monsieur le Maire de Six-fours-les-plages pour lui faire part des doléances des riverains. Muni de son ordinateur portable, ce conseiller lui avait montré moult photos de la poussière soulevée sur cette parcelle par le passage des automobiles, puis colportée par les vents dominants jusque dans nos assiettes !!!

Il pensait qu'à la suite de cette intervention, notre bon maire allait enfin satisfaire ses légitimes souhaits et agir sur toute la bande de roulement du parking temporaire. Que nenni !!! 

Voici quelques photographies extraites du diaporama présenté à Monsieur le Maire.

Poussières soulevées par le passage des véhicules et emportées par le vent (1)
Poussières soulevées par le passage des véhicules et emportées par le vent (2)
Poussières soulevées par le passage des véhicules et emportées par le vent (3)
Poussières soulevées par le passage des véhicules et emportées par le vent (4)
Poussières soulevées par le passage des véhicules et emportées par le vent (5)
Poussières soulevées par le passage des véhicules et emportées par le vent (6)
Hélas, rien ne sera fait cette année, car pour Monsieur le Maire, ce n'est pas une priorité. Ainsi les résidents des copropriétés riveraines de cette parcelle continueront à "bouffer" de la poussière cet été, et aussi les autres étés à venir. Je ne vais pas vous montrer le contenu d'une assiette saupoudrée d'argile rouge car ce ne serait pas correct, mais le fond de la piscine des Jardins d'Azur vidée de son eau.

Le grand bassin souillé par la poussière venant de la parcelle communale AV 1102
Lors de l'assemblée générale de la copropriété les Jardins d'Azur CDE qui s'est tenue le 30 juin 2017, il a été question des nuisances apportées par cette parcelle communale mal entretenue. L'assemblée, à l'unanimité des copropriétaires présents ou représentés, a chargé leur syndic d'adresser à M. Jean-Sébastien Vialatte, maire de Six-fours-les-plages, une pétition en leur nom afin de lui rappeler ses devoirs envers les habitants de sa commune.

Cliquez sur l'image pour afficher la pétition adressée au Maire
Cette pétition a été envoyée à Monsieur le Maire fin août, avec copies au Préfet, au procureur de la République, à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, à l'Agence Régionale de Santé et au Centre de Secours et de Sécurité du Var. D'autres copies ont été également envoyées aux élus de l'opposition et à la députée de la 7ème circonscription du Var, car avant d'entamer des travaux coûteux sur le chemin rural de la Coudourière reliant la Maison du Cygne au Parc de la Méditerranée, il serait judicieux d'aménager la parcelle en un parking paysager digne de ce nom pour accueillir ce surplus de touristes attirés par cette réalisation culturelle.

Une partie du parking un dimanche du mois d'août 2017 vue du Cap Marine
Une partie du parking un dimanche du mois d'août 2017 vue du des Jardins d'Azur
Les deux photos ci-dessus montrent l'occupation du parking le dimanche 13 août, un dimanche comme les autres en somme. On est loin du capharnaüm du 15 juillet, au soir duquel fut tiré le feu d'artifice : un parking plein à craquer avec des voitures qui voulaient sortir pour n'avoir pas trouvé de place et d'autres qui voulaient entrer pour en trouver une ! Un embouteillage mémorable à tel point que pour le feu d'artifice de la libération de Six-fours qui fut tiré le 25 août, la municipalité avait apposé dans le parking de nombreux panneaux d'interdiction de stationner.

Parking fermé le vendredi 25 août 2017
Cela n'a pas empêché les automobilistes d'y venir en masse sachant que 4500 spectateurs (chiffre donné par Ouest-Var.net) étaient venu assister au feu d'artifice et au spectacle proposé par l'Orchestre Méphisto au Parc de la Méditerranée. Deux policiers municipaux furent affectés sur ce parking provisoire pour réguler le flot des véhicules entrants et sortants.

Le parking provisoire le soir du 25 août 2017
En attendant que les travaux d'aménagement de la parcelle AV 1102 se fassent (peut-être en 2019... encore faut-il que cette dépense soit inscrite au budget prévisionnel, puis votée en conseil municipal), les véhicules continueront à rouler sur les pistes terreuses et les vents de tous bords colporter des nuages de poussière qui viendront empoisonner la vie des riverains au quotidien... et polluer les tables sur lesquelles ils auront dressé leurs couverts.

A eux nous ne pouvons leur souhaiter un bon appétit, et pour cause, mais on espère les revoir dans de meilleures conditions, dans notre si jolie ville censée attirer les touristes et non les faire fuir !

Photos : JB et RHP Collection